Intelligence artificielle : quelles révolutions pour les fonctions finances ?

2018-10-12T15:53:48+00:00 21 août 2018|Catégories : VEILLE|Mots-clés : , , , , , , , |

Le LAB50 était présent le 13 juin 2018 à la conférence de l’Université Paris-Dauphine sur la thématique suivante : « Intelligence artificielle : quelles révolutions pour les fonctions finances ? ».

SOMMAIRE

Partager l’article

CATEGORIES

RSS Diigo

La conférence proposée par l’Université Paris-Dauphine avait pour objectif de porter un regard croisé sur l’intelligence artificielle. Elle s’est déroulée en trois temps :

Premier temps : Gouvernance des données

Frédéric Doche, Président de Décision Performance Conseil et pilote du groupe IA, Big Data et Robotisation de la DFCG, a présenté le résultat du groupe de travail et les principaux points du cahier technique de la DFCG.

Son intervention a notamment permis de rappeler l’importance forte des directions financières dans la gouvernance des données :

  • Comment sont-elles gérées ?
  • Comment sont-elles partagées ?
  • Sont-elles fiables ?

Néanmoins, pour prendre en considération ces thématiques d’avenir, une transformation de la direction financière est nécessaire. Les directions financières doivent anticiper pour s’adapter, elles doivent se former à l’avance aux nouveaux besoins. Elles ont également la possibilité de s’emparer des nouveaux métiers d’analyse de données, tels que la fonction de data scientist.

Second temps : Détection de fraude et aide à la décision

Deux chercheurs du LAMSADE, le laboratoire d’informatique de l’Université Paris-Dauphine, ont ensuite apporté leur point de vue.

Daniela Grigori, Directrice du LAMSADE, a présenté tout d’abord l’opportunité de l’intelligence artificielle dans la détection des fraudes. Nous avons eu notamment l’opportunité de comprendre les atouts du datamining dans l’identification des transactions suspectes.

Dario Colazzo, Professeur au LAMSADE, nous a ensuite présenté les points forts de l’utilisation de bases de données massives dans l’aide à la décision.

Nous avons notamment eu la possibilité d’étudier les résultats les plus significatifs du rapport McKinsey à ce sujet.

Rapport McKinsey

Troisième temps : Stratégie de transformation et retours d’expérience

La troisième séquence de la conférence était dédiée aux retours d’expériences pratiques de deux professionnels, Nathalie Gounel, Directrice de programme Data Management – Direction Générale de la Branche Services Courrier Colis du groupe La Poste, et Vincent Herlicq, Consultant.

3 points clés de la transformation numérique ont été mis en exergue :

  • Une attention particulière doit être portée sur la gouvernance des données, avec un renforcement de la qualité des données en collaboration des directions métiers ;
  • La transformation ne peut être possible qu’avec une forte montée en compétence des équipes ;
  • Une orientation business, avec un objectif de capitalisation, est une clé de réussite du projet de transformation.

Nos articles récents

Comptabilité et intelligence artificielle : l’alliance naturelle

20 novembre 2018|

La transformation digitale des PME

30 août 2018|

Intelligence artificielle : quelles révolutions pour les fonctions finances ?

21 août 2018|

Imprimer cet article

Laisser un commentaire